Chaque année sur le territoire Français , plus de cent (100) festivals sont prévus . Que ce soit pour de la musique ou pour du cinéma , ces manifestations doivent respecter certaines règles pour pouvoir se dérouler sans accros . D’autant plus qu’il y a de plus en plus de manifestations organisées par des non professionnels qui ont une méconnaissance de la réglementation pour ce type d’évènement .
La réglementation qui s’applique aux organisateurs de spectacles est régentée par les étapes suivantes :

Il est important de demander toutes les accréditations avant de se lancer dans la location gradins . Tout organisateur de spectacle doit faire sa demande par écrit au maire de l’endroit ou aura lieu sa manifestation. Cette demande initiale doit se faire au plus tard un mois avant la date prévue de l’évènement. Il est donc conseillé de ne pas faire de location d’échafaudage avant la réponse de la mairie. Ceci vous fera économiser en cas de refus de votre demande.

Location d’estrade  : vers qui se tourner

Une fois votre demande validée, vous pourrez aller au point de location gradins le plus proche. Pensez surtout à bien discuter de toutes les modalités de location d’estrade . Et ne surtout pas oublier de prendre une garantie pour vous prémunir de toutes déconvenues. Dans tous les cas , cette assurance vous sera réclamée par la mairie qui définit les normes de sécurité des estrades louées.
Si vous faites de la location gradins assez souvent pour des évènements réguliers renseignez-vous auprès de l’entreprise de location au sujet de la vente d’echafaudage . Ces renseignements peuvent être utiles pour évaluer les apports sur le long terme. Même s’il est évident que la location reste la première approche à avoir.

Location gradins : Bilan de l’évènement

Voilà, vous avez eu les autorisations , vous avez pu faire votre location de tribune et vous avez des garanties. Vous pouvez donner votre spectacle.
Néanmoins Il vous faudra à la fin de celui-ci, prendre soin de rémunérer les artistes, ramener les gradins mobiles à l’entreprise de location et surtout faire une déclaration à la SACEM des sommes perçues de l’évènement.
Vous pourriez devenir le promoteur qui fait le buzz .