Pour ceux qui veulent découvrir les richesses naturelles africaines, la Tanzanie fait partie des destinations à privilégier. Sans parler des paysages authentiques qui couvrent les îles tropicales de Zanzibar abritant des parcs marins, ce pays d’Afrique de l’Est doit également sa renommée à ses vastes régions sauvages. Ces dernières sont composées de différents refuges protégés, chacune ayant sa spécificité. Le parc national de Serengetti rejoint la liste des plus visités par les vacanciers lors de leurs séjours en Tanzanie. Hormis la présence du fameux Big five, une horde de grands animaux représentant quelques pays africains, la migration annuelle d’autres mammifères fera un spectacle sauvage très fascinant.

Par contre, concernant les paysages du parc national de Serengeti, des plantes typiques parsèment la savane herbeuse dévoilant une vue panoramique sur les plaines… En effet, la Tanzanie sera une cible parfaite pour un écotourisme réussi lors d’un safari accompagné d’un guide professionnel.

Les faunes et les spectacles sauvages

Avant tout, sachez que le parc national de Serengeti, avec son demi-million d’hectares de superficie, accueille plus de 4 millions d’animaux de toutes sortes. Un safari en voiture, à pied ou à cheval…, vous permettra de voir les « Big Five » : le lion, le buffle, le léopard, l’éléphant et le rhinocéros. Certes, vous verrez des troupeaux d’éléphants marchant tranquillement dans la savane pour pouvoir rejoindre les points d’eau, pendant que des lions ou des léopards s’avancent, sans le moindre bruit, pour attaquer ses proies… Aussi, séjourner en Tanzanie pour observer les troupeaux de buffles et les rhinocéros.

Par ailleurs, la migration annuelle des gnous et des zèbres fait partie des scènes les plus attrayantes dans cette grande réserve naturelle. Ces bêtes s’élancent dans la traversée de la rivière pour arriver à une nouvelle terre de pâturages. Mais, la chasse est ouverte pour les crocodiles, les lions et d’autres prédateurs pendant cette période de transhumance.

Les flores diversifiées dans la savane tanzanienne

Généralement, le parc national de Serengeti est composé de prairies, de plaines, de forêts, de marais et de Kopjes. Ce dernier est un terme afrikaans qui désigne une petite colline où se dressent des rochers dans la savane couvrant une grande partie de la réserve naturelle de Serengeti. C’est ce type d’environnement qui offre plus de confort aux animaux qui y vivent. En poussant petit à petit votre safari, les Baobabs, un grand arbre à environ 4 mètres de diamètres, se tiennent fièrement dans la savane.

Aussi, pendant ce séjour en Tanzanie, vous verrez certainement des acacias perdant presque toutes ses feuilles, car les girafes et les gazelles… en font comme plat de résistance. Ces arbustes tropicaux se trouvent surtout dans la partie désertique du parc. D’ailleurs, si vous avez trop chaud, mettez-vous à l’ombre de ces arbres qui imitent généralement la forme d’un parasol.