Que ce soit pour des vacances ou pour un voyage d’affaires, voyager dans un pays étranger exige la possession de certains documents administratifs. Il est dans cette mesure essentiel d’y penser à l’avance pour ne pas être contraint de reporter, voire même annuler le voyage parce qu’il manque des éléments aux dossiers. Partir en Hongrie ne fait pas exception à la règle. Quelles sont alors les formalités administratives exigées pour un séjour en Hongrie ?

Ce qu’il faut savoir

Depuis que la Hongrie est devenue membre de l’Union européenne et de la zone Schengen, les formalités d’entrées ont été relativement simplifiées.  Dans cette mesure, deux types de formalités existent pour le type de voyageur.

Pour les ressortissants de la zone Schengen et de l’UE

Certaines personnes peuvent être exemptées du visa. En effet, depuis que le pays est devenu membre de l’espace Schengen et de l’Union européenne, les personnes provenant des différents pays qui sont également membres peuvent entrer et circuler librement sur le territoire. Une simple carte d’identité ou un passeport valable suffisent pour séjourner dans le pays. Il est toutefois indispensable de noter que cet avantage n’est valable que pour un séjour ne dépassant pas trois mois. Au-delà de cette limite autorisée, ces pièces d’identité ne sont plus valables.
S’il s’agit d’un voyage d’affaires en Hongrie, il faut également noter que les personnes provenant d’un pays ayant des rapports privilégiés avec le pays peuvent aussi être exemptées de visa. Ainsi, si vous êtes un ressortissant l’Uruguay, de Singapour, de Monaco, du Salvador, du Nicaragua, d’Andorre, du Costa-Rica, du Brésil, du Canada, du Japon, de la Roumanie, de la Malaisie, de l’Argentine, de l’Australie, du Vatican, des États-Unis, du Paraguay, d’Israël, de la Bolivie ou encore du Chili et de la Corée du Sud, vous pouvez circuler dans le pays tout simplement avec votre passeport ou votre carte d’identité pour une durée de trois mois maximum.

Pour un séjour de plus de trois mois

Au-delà de trois mois, un étranger devra faire la demande d’une carte de séjour à l’office de l’immigration et de la nationalité. La demande devra être réalisée au plus tard au troisième jour du troisième mois de présence. Il est également à noter que les voyageurs mineurs, qu’il soit ou non accompagner par un parent, doivent avoir également une pièce d’identité pour pouvoir passer la frontière.