Le marché de la location à Marseille reste toujours morose  :

  • Les loueurs susceptibles d’être intéressés se tournent vers l’acquisition d’un bien grâce aux subventions de l’état et l’emprunt à taux zéro.
  • Les gens ne déménagent plus et préfèrent la stabilité du fait d’une facture de logements encore plus lourdes au niveau de leurs finances (Les changements de maison ne dépassent pas lors des trois premier mois de 2011 les 18 % ce qui est peu comparé aux 26 % d’ il y a 6 ans).
  • La proposition d’appartements et de maison disponibles en location sur Marseille (location t1 marseille, location t2 marseille) est beaucoup plus importante avec la prolifération en son sein des appartements récemment érigés acquis en loi Scellier par des personnes soucieuses de développer leur patrimoine .
  • De ce fait les futurs occupants ont a leur disposition un catalogue étoffé et , semblent plus sélectifs, ils ont un nombre plus important de logements disponibles et ce qui oblige à étendre les périodes de non occupation, notamment si le logement n’est pas totalement “vivable” aux yeux des loueurs.

Ainsi, alors que les proprios voudraient mettre de l’argent dans les réparations et la restructuration de leurs appartements, c’est le contraire qui arrive : seulement 8.8 % des biens ont été représentés à la location suivant des des actions d’entretien si l’on s’appuie sur les trois premiers mois de 2011.

Retrouvez une sélections de biens immobiliers à louer : Location studio Marseille ou Location T3 Marseille