Implantée dans la culture française, la boulangerie à la française est un métier exaltant qui nécessite un savoir-faire traditionnel, une implication maximale ainsi qu’une relation cordiale avec la clientèle. Devenir boulanger ne s’improvise pas, car formations et acquisitions d’expériences sont des passages obligatoires pour s’imposer dans ce métier.

Une profession fortement régie par les textes législatifs

Apparu il y a une quinzaine d’années, un texte de loi règlemente l’utilisation des termes Boulangerie et Boulangers dans l’Hexagone pour faire face à la concurrence de la grande distribution et des magasins franchisés. Pour marquer l’importance du métier, seuls sont désormais identifiés de « boulangers » les artisans ou les professionnels qui maîtrisent l’intégralité des processus de production au sein de leur entreprise. Ainsi, à partir de matières sélectionnées, le boulanger est celui qui réalise le pétrissage de la pâte, contrôle sa fermentation, procède à sa mise en forme et enfin met en cuisson le pain avant de le proposer à la vente et cela grâce à son matériel de boulangerie.